la compagnie

Le projet artistique

« De la Rue à la Nature par la Féérie »

Pourquoi le Spectacle de rue ?

Pour cet espace ouvert, pour que le théâtre vienne à tous !
L’espace de la rue permet aux publics et aux artistes de se rencontrer plus facilement et de vivre des moments de complicité.
En ce lieu de vie de tous les jours où l’on passe souvent sans même un coup d’œil, notre compagnie fait une proposition de spectacle… un rêve concret pour que le regard des habitants sur leur quartier, leur place ou leurs rues change.
Notre compagnie souhaite également sensibiliser le public à son environnement par des spectacles où l’imaginaire est primordial. Dès lors, le terrain de la rue semble le plus approprié à nos messages, pour qu’ils soient accessible à tous.

Pourquoi la Nature ?

La Terre nous a donné les matières premières à transformer. Par la science, nous avons voulu tout connaître, tout comprendre, cela a permis d’éradiquer des épidémies, des maladies… Par l’industrie, nous avons su développer l’électricité, les moyens de transport, de communication… Du confort de la vie moderne de plus en plus longue, a découlé une consommation de masse qui s’est souvent fait au détriment de deux fondamentaux : le respect de la Terre et de nos relations humaines.

« Un monde qui n’évolue pas est un monde qui se meurt. » Oui…Mais évoluer dans quel sens ?

Nous souhaitons redécouvrir l’essence même de la Nature, il est important d’être à son écoute. Nous pensons qu’une prise de conscience par le spectacle est possible.
Vivre en accord avec notre Terre commence par des petits gestes simples, nous rapprochant les uns des autres.

Pourquoi la Féérie ?

L’Homme devrait pouvoir bénéficier de trois choses primordiales : manger à sa faim, avoir un toit au-dessus de sa tête et recevoir une éducation lui permettant de lire, d’écrire et ainsi s’ouvrir aux autres.
Nous pensons qu’un quatrième point doit être rajouté : le droit au rêve.

Nous savons que l’homme, par son imagination, a déjà créé un lien entre lui et la Nature au travers des petits Peuples. Gardiens de la Nature : les gnômes, lutins et farfadets des contes de nos grand-mères sont désormais oubliés de la plupart. Nous souhaitons réveiller cet imaginaire ancestral qui porte notre humanité vers un futur où tout devient possible…

« Par notre démarche, nous tenterons de veiller sur l’âme naturelle et rêveuse de chaque spectateur dans son propre environnement et lui insuffler les mots vers son évolution. » (Anne LM)